Dieu n’est pas grand, comment la religion empoisonne tout, de Christopher Hitchens

Publié le par Comité 1905 Draguignan

lundi 27 avril 2009, par Jean-François Chalot


L’auteur, reconnu comme l’un des plus grands intellectuels d’aujourd’hui s’en prend à toutes « les philosophies » fossilisées créées par les religions et explique clairement que le choix du dogme et de la foi et le rejet du doute et de l’expérimentation conduisent à « jeter la vendange en train de mourir pour se précipiter avidement sur le tranquillisant » !

L’humour, l’érudition et le travail de recherche se conjuguent ici dans une œuvre construite, argumentée qu’aucun lecteur n’oublie après avoir refermé le document en question.

Les trois religions dites du livre reposent toutes les trois sur des écrits, revus, modifiés et adaptés, quant aux différents protagonistes, beaucoup n’ont jamais existé- toutes les études le prouvent- et seuls les charlatans, les bouffons ou les crédules quelque peu demeurés essayent encore de contester cette réalité.

Comment se fait-il d’ailleurs que tous ceux qui ont rencontré dieu ou son envoyé spécial étaient des illettrés ?

L’auteur, tête de pont de l’athéisme réfléchi, polémiste redoutable s’en prend aux mythes, aux cléricalismes mais pas aux croyants qui doivent pouvoir croire à leur guise.

Il combat par contre avec une force peu commune et des arguments puisés dans des recherches minutieuses l’obscurantisme et la barbarie.

Tout en passant en revue les différents textes et « révélations » pour souligner qu’ils s’inscrivent dans la violence et la haine, l’auteur analyse la situation actuelle où les différentes religions continuent leur sinistre besogne….

Ce sont les criminels soudanais qui exterminent les chrétiens, les animistes du sud de leur propre pays et les musulmans non arabes….Comme quoi l’Islam qui officiellement ne fait pas de distinction entre les races et les nations cautionne l’élimination de « mauvais « musulmans par des « bons »…

Ce sont les milices racistes du « Pouvoir Hutu » qui, encouragées et soutenues par l’Eglise ont massacré à tour de bras les Tutsis du Rwanda….

Ce sont les intégristes juifs comme le rabbin Meir Kahane- aujourd’hui décédé- qui mènent campagne contre les mariages mixtes et l’expulsion de tous les non-juifs de la Palestine….

Les autres religions ne sont pas en reste et l’auteur ne les oublie pas, qu’il s’agisse de l’hindouisme, du bouddhisme, ou d’autres croyances, aucune ne prêche la tolérance et l’écoute de l’autre, toutes considèrent détenir la vérité….

Les journalistes et politiques qui ont encensé le « dalaï » lama oublient bien vite que les premiers étrangers qui ont visité le Tibet ont rencontré une domination féodale où règnent l’asservissement et des châtiments abominables !

Si l’auteur, intellectuel progressiste, militant des droits de l’homme et ennemi de tous les dictateurs- il a été d’ailleurs été marxiste et trotskiste- appelle à la construction d’une nouvelle civilisation humaniste, il n’est ni utopiste, ni naïf :

« Il nous faut d’abord transcender notre préhistoire, et échapper aux mains crochues qui s’efforcent de nous ramener vers les catacombes, les autels fétides et les plaisirs coupables de la soumission et de l’abjection. »

Jean-François Chalot

« dieu n’est pas Grand Comment la religion empoisonne tout » de Christopher Hitchens

 

Publié dans Présentation

Commenter cet article

K 22/05/2009 14:12

La laïcité n'est pas l'athéisme ou le sentiment antireligieux, on tente de confondre de plus en plus toutes ces notions. Ainsi sous couvert de combat laïcs on peut retrouver parfois des discours antireligieux sous-jacents. C'est une instrumentalisation d'une notion, la laïcité, qui permet de lui donner une couleur de pensée, or la laïcité au delà de la séparation pouvoir politique et pouvoir spirituel c'est aussi et surtout le respect de toutes religions et elle permet la cohabitation de citoyens (divers) croyants ou non, sans citoyen de seconde zone.
Oui vive la laïcité qui permet cette égalité mais dénonçons aussi les manipulations visant à utiliser la laïcité pour promouvoir des idées antireligieuses, comme la loi sur le voile (islamique), qui sous couvert de cette loi déchaine des passions bien plus profondes. Vive la séparation du pouvoir politique et des leaders religieux, seulement chacun a le droit d'exprimer ses opinions, par les médias, mais le religieux ne doit pas interférer dans la sphère politique. Chaque chose à sa place. L'athéisme est une idéologie, une conception de vie et de la morale qui ne doit pas prendre la place de la religion dans la sphère politique, l'athéisme doit être mis au même rang que les religions : chacun est libre de croire ou ne pas croire mais aucun n'influence l'état et la politique parce que forcément il y aura des injustices puisque cette politique ne sera pas faite en faveur de tous mais contre une partie de la population qui ne partage pas la conception du monde par ceux au pouvoir. On connait les dérives de régimes athées, tout comme on connait les dérives d'état théocratique. Vive la vraie laïcité.