Le choc des civilisations, c’est le conflit entre le progrès émancipateur et la barbarie obscurantiste

Publié le par Comité 1905 Draguignan

lundi 27 avril 2009, par Hubert Sage


Le choc des civilisations prédit par Huntington, le maître à penser de Bush et de Benoit XVI consiste à vouloir perpétuer et à étendre la domination mondiale du capitalisme ultralibéral porté par les pays occidentaux au nom de valeurs chrétiennes qui allieraient la foi , justifiant une société inégalitaire, et la raison, sur des sociétés différentes , recensés d’un point de vue regional et ethnico-religieux.

Le grand théoricien théologique en a été Benoît XVI par son discours de Ratisbonne, dans lequel il assure que la Raison (de la philosophie grecque antique) au service de la foi (chrétienne de l’Eglise catholique de Rome) assure la supériorité intellectuelle et morale du christianisme face aux autres civilisations notamment celle islamique qui met de côté le fondement de la Raison pour se perpétuer.

Le grand croisé de la domination économique et financière du capitalisme occidental avec le concours de forces armées au besoin, en a été récemment Bush et ses compères qui ont tenté de dicter leurs lois de destruction sociale par l’intermédiaire de l’OMC, de l’OCDE, de la BM, du FMI, et bien sur de l’OTAN.

Le moins qu’on puisse dire c’est qu’il y a eu, et il y en a encore, des grands ratés dans cette vision des choses.

La crise financière actuelle déstabilise l’accumulation des capitaux et les profits, l’économie en général, et Ratzinger devant les menaces islamiques se confond avec ses ouailles de repentances en repentances, sans grand succes d’ailleurs.

Mais cela ne les arrête pas pour autant ; ils continuent à agir de concert pour asservir individus et nations à leurs profits et intérêts.

Seulement ils se sont rendu compte que finalement la résistance à leurs visées venaient d’abord et surtout des nations attachées aux valeurs républicaines laïques, même a minima, et qu’il fallait donc les réduire à tout prix et en premier lieu.

Et pour cela, leur stratégie a été clair :

- - détruire les lois républicaines de protection sociale, d’enseignement laique, gratuit et obligatoire par une condurrence « libre et non faussée », les emplois industriels et de service par l’imposition d’un libre-échange absolu permettant l’invasion des produits chinois au bas coût social surtout mais aussi de tous les pays asiatiques, africains et d’amérique latine, et par l’invasion d’une immigration massive avec la délocalisation des moyens de production pour rendre les populations de nos pays européens sous pression de la précarité et donc malléables à souhait..

 

- - détruire les valeurs laïques de liberté individuelle, d’égalité en droit et de fraternité sociale incluses dans notre droit républicain en favorisant la domination idéologique , morale et matérielle des clercs religieux (même islamiques) pour chaque communauté (restant alors enfermée sur elle-même et soumise au bon vouloir de ce genre de féodaux).

C’est le soutien des forces financières et économiques occidentales (surtout anglo-saxonnes étasuniennes) aux états islamiques les plus réactionnaires comme l’Arabie saoudite qui a permis le financement et le développement d’un idéologie islamique obscurantiste jusque dans nos pays européens grâce à l’immigration massive et qui n’a de cesse de réclamer des privilèges communautaristes.

Les préceptes de se préparer à un choc des civilisations par Huntington présentent ainsi un détour encore plus inquiétant, qui est celui de s’allier, momentanément sans doute certes, avec les pires ennemis de l’Humanisme que sont ces forces islamiques réactionnaires, qu’elles se disent radicales ou modérées.

Et cela marche sans coup férir dans nos pays occidentaux grâce au soutien actif des adeptes des thèses dites gauchistes, issus d’ailleurs les plus souvent d’une mouvance dite de « cathos de gauche » prenant leur pied à culpabiliser les citoyens de leur pays, et qui, s’engouffrant dans la dénonciation de la thèse du choc des civilisations d’Huntington, s’en viennent eux aussi, à soutenir les projets les plus réactionnaires et les plus obscurantistes prônés par les adeptes de l’Islam, sous prétexte que c’est la religion des pauvres, dont beaucoup sont issus de l’émigration post-coloniale, etc...

C’est notre cinquième colonne qui arrive jusqu’à noyauter ou tout au moins à tétaniser idéologiquement tout un pan de la société républicaine de notre pays.

Nous la voyons tous les jours à l’oeuvre avec leurs sentences culpabilisantes et leur bonnes conscience.

La conférence de Genève dite de Durban II sous l’égide de l’ONU, en a été un révélateur caricatural. Nous n’avons vu aucune organisation politique de gauche, et encore moins d’extrême gauche condamner nettement les conditions de l’organisation de cette conférence et peu se sont élevé des le début contre les thèses allant contre les droits de l’Homme que contenait le projet de résolution rédigé par la Libye. En tout cas nous n’avons eu connaissance d’aucun communiqué de condamnation de Durban II de la part des organisations dont la fonction est de défendre et de promouvoir les droits de l’Homme et de la Femme que sont le MRAP et la LDH.

Nous avons constaté aussi les effets de la politique de complaisance intéressée de Sarkozy, soutenue par des alliés de circonstance comme Caroline Fourest de Prochoix et de Charlie Hebdo déclarant qu’il fallait mieux y participer afin « d’adoucir » le texte de la résolution finale (mais non de le faire rejeter !), sans compter les positions de jésuites des dirigeants de l’UFAL, osant déclarer en fait sans rire « qu ’il fallait attendre pour voir si le pire était à venir » !!!

Ce sont essentiellement, en ce qui concerne des grandes organisations nationales, 5 de ces grandes organisations, le Grand Orient (GODF), le Droit Humain, (DU), la Grande Loge Féminine (GLFF), l’Associations Des Libres Penseurs (ADLPF, la Ligue du Droit International des Femmes (LDIF), qui ont sauvé l’honneur de la défense universelle des droits des êtres humains par leurs prises de position et communiqués sans ambiguïté.

Heureusement qu’il y a eu la prestation de ce clown raciste d’Aminedjab (mais qui va bientôt pouvoir utiliser la bombe atomique) pour permettre à quelques représentants d’états démocratiques en quittant la salle de conférence (mais en y retournant ensuite sans complexe) de se dédouaner ainsi au moindre frais, et pour obtenir, c’est vrai, une résolution édulcorée ; cela a permis ainsi à nos organisations françaises complaisantes de crier victoire à l’exemple de Rama Yade, notre faire valoir gouvernemental dans ce domaine, mais en oubliant de préciser que le texte adopté est nettement en recul par rapport à celui de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme adoptée par l’ONU en 1948 !!!!.

Comme à Munich en 1938, c’est le recul des valeurs et la compromission qui sont érigés en victoire !!!

Cette affaire de Durban II est, o combien significative en effet : Si il y a choc des civilisations, ce n’est pas celui régional et ethnico-religieux prôné par Huttington, mais à l’évidence celui qui fait rage désormais entre les civilisations portées par l’obscurantisme religieux et l’oppression féodale, conjuguées avec de la mondialisation néolibérale, et celle portée par l’idéal d’émancipation individuelle et collective dont la plus haute valeur conceptuelle est la laïcité dans des états fondés sur les valeurs républicaines et démocratiques, engendrée par l’adhésion au principe d’égalité en droit

Aussi nous n’avons pas d’état d’âme pour promouvoir dans nos pays européens, et particulièrement en France, un Front de Résistance Laïque contre l’oppression obscurantiste dans toutes ses formes, pour mettre à mal le « politiquement correcte » de certains acteurs intéressés essentiellement par leur carrière poliyique que sont des responsables du MRAP, de la LDH, de l’UFAL avec le soutien discret mais efficace de Sarkozy. Notre devoir est donc de lutter :

- pour que le droit de critiquer les religions puisse continuer à s’exercer

- pour que le droit d’avoir une protection sociale collective et un enseignement public laïque et gratuit qui puissent continuer à avoir lieu

- pour que le Droit républicain de l’Egalité en Droit ne cède pas la place progressivement à un droit communautariste inégalitaire fondé sur des préceptes religieux obscurantistes et des dogmes économiques d’oppression.

Nous ne céderons pas au sirènes du politiquement correct de la droite libérale et de la gauche dite gauchiste et islamogauchiste, brandissant les thèses du Choc des civilisation d’Huttington pour refuser la lutte émancipatrice engendrée par le choc réél des civilisations entre Barbarie et Progres.

Hubert SAGE

président du Cercle Laïcité et République Sociale

http://laicite.republique.free.fr

Commenter cet article

Loyse 12/05/2009 10:15

Question comme ça: c'est un comité de laïcs ou le comité des anti-catholiques primaires qui vont juste qu'à propager des contre-vérités flagrantes pour la défense de la cause?

Benoît XVI, tenant du choc des civilisations, ça serait à hurler de rire si ça n'était pas grossier.

Lors d'un discours à Amman, il y a quelques jours, il a tout simplement mis en pièces cette théorie, comme on peut le constater ici (pour ceux qui ont encore un minimum d'honnêteté intellectuelle quand on parle de catholicisme): http://plunkett.hautetfort.com/archive/2009/05/09/benoit-xvi-a-amman-contre-le-choc-des-civilisations-une-leco.html#more