Peillon (PS): Sarkozy veut privilégier le religieux aux dépens du social

Publié le par Comité 1905 Draguignan

L'eurodéputé PS Vincent Peillon a reproché dimanche au président Nicolas Sarkozy de vouloir "remettre la question religieuse au centre de la vie publique" pour occulter "la question sociale".
"La grande loi de 1905 était une loi de paix et de respect des religions", ce qui a permis "de mettre au premier plan, non pas la question religieuse, mais la question sociale", a déclaré M. Peillon à l'émission "13H15 le dimanche" de France 2.
"Je crois que Sarkozy veut remettre, de façon conflictuelle, la question religieuse au centre de la vie publique pour qu'on ne parle pas de la vraie question qui est la question sociale", a ajouté le responsable socialiste.
Comme on lui demandait s'il était "choqué" par la présence de membres du gouvernement à la messe du pape sur l'esplanade des Invalides à Paris, M. Peillon a répondu: "Oui, je pense que c'est un immense problème" que l'approche de la question religieuse par l'exécutif.
En recevant à l'Elysée le pape Benoît XVI, M. Sarkozy avait appelé de ses voeux devant le Souverain pontife "une laïcité positive". Samedi, le Premier ministre, François Fillon, et quelques ministres ont assisté à Paris à la messe papale.

Publié dans Politique et société

Commenter cet article