De biens curieux libertaires, qui traitent les laïques de racistes

Publié le par Comité 1905 Draguignan

DEBATS LAIQUES
mardi 13 mai 2008, par Jean-François Chalot


« Alternative libertaire » vous connaissez ?

« Organisation libertaire », AL fait partie de cette mouvance des libertaires qui, rompant avec les traditions laïques de ce courant a dénoncé comme raciste la loi du 15 mars 2004.

Aujourd’hui, alors que certains de ses militants ont eu plus que de la complaisance par rapport à certains islamistes, Alternative Libertaire précise dans le cadre d’un texte soumis à son prochain congrès son positionnement.

AL ne fera pas d’alliance avec les intégristes ! Ouf on a eu chaud mais il n’est pas question tout de même de cautionner ces laïques

AL ose même affirmer à propos de la loi du 15 mars 2004 que :

"La manœuvre a permis à Nicolas Sarkozy de s’offrir le soutien d’une partie des enseignant(e)s, des féministes (Ni Putes ni Soumises), de la gauche (Parti socialiste), et de l’extrême gauche (Lutte ouvrière), pour couvrir une opération dont l’objectif était foncièrement raciste. "

AL n’a toujours pas compris que Sarkozy n’était pas pour l’interdiction du port de signes religieux ostensibles à l’école...Mais qu’importe, il faut bien justifier l’inqualifiable : c’est à dire la diffamation contre une partie de la gauche, accusée d’avoir couverte "une opération raciste".

AL s’en prend à Lutte Ouvrière... Elle pourrait citer le mouvement anarchiste qui sur le terrain de la lutte contre l’intégrisme a sauvé l’honneur des libertaires : la Fédération Anarchiste.

La lecture de cet avant projet préparatoire à leur congrès montre clairement la confusion politique qui règne dans cette organisation .

"Nous sommes des antireligieuses et antireligieux déterminés, mais nous savons lire entre les lignes. Nous avons conscience du racisme (racial ou social) sous-jacent à certaines attaques en apparence antireligieuses"

Le stalinisme déteint ici assez fortement...Eux aussi savaient lire entre les lignes, interpréter et condamner

Pour essayer de justifier leur ligne, les "libertaires" modernes ont besoin de continuer à traversir la vérité en réaffirmant :

"En 2004, Nicolas Sarkozy a été à l’origine d’une loi d’exclusion des signes religieux « ostentatoires » dans les lycées et collèges’

C’est là un faux grossier. SARKOZY était contre l’interdiction du port de signes religieux visibles ou ostentatoires.

Encore une fois ces liberto-communautaristes accusent les laïques d’être racistes. Ils oublient que ce sont d’abord les jeunes filles d’orignie musulmane qui ont commencé à se mobiliser contre le voile

Poursuivons la lecture de ce texte, elle est édifiante, ne lit-on pas, à propos des caricatures :

"Peut-on, au nom de la liberté d’expression, tourner les dieux et leurs prophètes en dérision ? Oui, sans aucune limite. Peut-on, au nom de cette même liberté d’expression, admettre des entreprises racistes ? Non, évidemment. L’entreprise raciste de publication des caricatures par le Jyllands-Posten méritait condamnation. On ne pouvait qu’être réservé devant leur publication « au nom de la liberté d’expression » par France Soir. Mais pour ne pas qu’une réprobation antiraciste soit confondue avec un quelconque soutien aux religieux, il était nécessaire d’affirmer en parallèle le droit inaliénable à la liberté d’expression"

Voici là un développement et des contorsions multiples pour que ces curieux libertaires en arrivent de fait à condamner les caricatures et leur diffusion.

Encore une fois le racisme est banalisé et l’injure remplace le débat politique... Comment peut-on à la fois être réservé devant la publication des caricatures et se prononcer pour la liberté d’expression ?

Alternative Libertaire n’ignore pas que les laïques qui combattent l’intégrisme ne sont pas racistes ! Alternative Libertaire n’ignore pas que des milliers et milliers de musulmans se sont opposés et s’opposent encore à l’islamisme politique !

Dans ce texte préparatioire à leur congrès, ces curieux anarchistes cherchent à justifier leur refus d’hier de participer au combat laïque et reprenant à leur compte des méthodes pourtant hier, condamnées, ils insultent et calomnient toutes celles et tous ceux qui en France ou ailleurs combattent farouchement les différents intégrismes dont l’islamisme.

Je souhaite bon courage aux libertaires laïques et anti cléricaux en espérant qu’ils arrivent à faire repouser par leur congrès ce texte qui ressemble à s’y méprendre à de l’islamogauchisme

Jean-François CHALOT

Publié dans Politique et société

Commenter cet article

rtt 26/06/2008 20:09

Excellent article ! Bravo à vous, vous pointez là les flous théoriques d'organisations qu'on finit par penser noyautées ou infiltrées. Si Bakounine et Kropotkine voyaient ça, ils fulmineraient !