Alléluia. Les cathocôtistes sont arrivés

Publié le par Comité 1905 Draguignan

mardi 15 avril 2008, par Rosa Valentini


Je souffrais déjà de la pollution atmosphérique et des nuisances sonores. Je subis à présent les nuisances internautiques. Je reçois des spams, des messages non souhaités, des annonces m’incitant à acheter du Viagra. J’ai envie de répondre : « Je vous assure que je n’en ai pas besoin. Facile à constater ! »

L’autre jour j’ai reçu un message envoyé par Alléluia France. Au début j’ai ri. Je me suis dit qu’après ma sexualité on se souciait de ma spiritualité. Tout était pris en charge. Mieux qu’à la sécurité sociale ! Ensuite je me suis énervée me demandant comment ces gens-là avaient pu avoir mon adresse e-mail. Je m’apprêtais à cliquer sur « Supprimer » quand je me suis dit : « Mais qui m’envoie ça au juste ? Que veulent-ils ? »

J’ai alors commencé à lire leur première page. Plus je lisais plus ma curiosité était attisée. Je suis allée consulter toutes les pages de leur site puis les liens et j’ai appris des choses. Alléluia France est une association catholique très ouverte à l’œcuménisme.

En première page on trouve la publicité pour un livre écrit par un prêtre catholique et une pasteure pentecôtiste. Ces chrétiens militants sont plus malins que nos politiciens. En effet des scissions divisent les partis politiques alors que les chrétiens catholiques, protestants et évangéliques semblent avoir le projet d’unir leurs forces pour remettre sur le « droit » chemin les âmes égarées en guidant l’action de ceux qui nous gouvernent, un peu comme des éminences grises ou des lobbies.

On lit des propos clairs dans le site : « Un catholique doit connaître et mettre en pratique la doctrine sociale de l’Eglise. Un catholique ne peut donc se désintéresser de la vie sociale et politique. L’Eglise doit éclairer LA POLITIQUE…sans faire de la politique (rivalités partisanes de la « politique politicienne »). La nouvelle évangélisation dont le monde moderne a un urgent besoin…doit compter parmi ses éléments essentiels l’annonce de la doctrine sociale de l’Eglise, apte aujourd’hui…à indiquer le bon chemin pour répondre aux grands défis du temps présent dans un contexte de discrédit croissant des idéologies ». Au juste c’est quoi la doctrine sociale de l’Eglise ? C’est « rappeler aux riches le devoir de charité et la dignité des pauvres », autrement dit le fossé entre riches et pauvres n’a pas à être comblé ; il faut juste que les premiers fassent la charité à ces derniers.

Quelques bêtes noires de ces chrétiens militants ? La contraception, l’avortement, la fécondation artificielle. D’après eux il existe une morale valable pour tous les êtres humains, catholiques ou pas. Si on respecte le droit naturel et la loi morale naturelle, on a une conception élevée de l’homme « qui doit être respecté pour sa dignité intrinsèque ». C’est par respect pour cette dignité qu’ils s’opposent donc à l’avortement, à la fécondation artificielle et à la contraception.

Ils préfèrent qu’une femme mette au monde un enfant qui ne pourra pas être élevé dignement. Quant à la fécondation artificielle je ne vois pas ce qu’il y a d’indigne dans le désir d’avoir un enfant même s’il est conçu « artificiellement ». Ne sont-ils donc pas si favorables que cela à la procréation ? Au don de la vie ?

Et puis la Vierge Marie n’a-t-elle pas conçu son fils d’une manière peu naturelle ? Mais là je blasphème, ce qui est paraît-il mal vu par les temps qui courent.

Leur slogan est : «  Le moment est donc venu d’unir catholiques et non catholiques dans la défense de la vie ».Une autre bête noire ? La laïcité pardi !

On lit : « La menace pour l’Europe c’est l’emprise d’une idéologie européenne matérialiste qui prétend s’affranchir des différences nationales pour imposer un modèle d’organisation économiciste et procédural, avec pour seules valeurs une laïcité démocratique antireligieuse…Il semble que dans l’Europe d’aujourd’hui se fasse encore plus forte la tentation du scepticisme et de l’indifférence devant l’effondrement des repères moraux fondamentaux de la vie personnelle et sociale. Il faut réagir ».

Encore une bête noire ? Le Pacs. Ils sont choqués par l’union des homosexuels reconnue par l’Etat. Cela dénature, à leurs yeux, la réalité juridique et sociale qui précède la célébration religieuse du mariage. Par conséquent ces chrétiens militants veulent entrer dans la voie de la désobéissance civile en abandonnant la célébration du mariage civil.

Ils réclament la reconnaissance civile du mariage religieux. On rappelle un texte de l’Association pour la Fondation du service politique : « L’institution d’un Pacs qui s’apparenterait de trop près au mariage civil devrait…s’accompagner, ne serait-ce que pour ménager la paix des esprits et la tranquillité sociale, d’une reconnaissance civile du mariage religieux ».

Les chrétiens si pacifiques auraient donc l’intention de troubler la paix sociale. Non seulement ils ne fichent pas la paix aux homosexuels, ils veulent aussi faire du chantage et remettre en question les acquis de la laïcité dans notre république, où depuis 1801 il est obligatoire de se marier d’abord à la mairie et ensuite, si on le souhaite, à l’église. Alors comment ces chrétiens évangélisateurs s’y prennent-ils pour transmettre leurs si bonnes paroles ? Ils multiplient les groupes de prières acceptant toutes les dénominations chrétiennes.

Ils se réunissent la plupart du temps le soir à partir de 20h, dans des cryptes, des paroisses, des églises et ailleurs. Il existe un groupe de prières à l’ESSEC à Cergy (95). Il s’agit d’un « groupe d’étudiants qui désire vivre dans le feu de l’Esprit Saint et le répandre…pour cramer les « golden boys » (seulement les golden boys ?) Puis il y a des sites œcuméniques comme celui de l’Armée de Dieu (le nom est bien choisi). Leur fierté : avoir réussi à provoquer la faillite d’un magasin de piercing. Quel exploit ! Quelle gloire ! Si vous allez sur le site d’Alléluia France vous pouvez laisser une prière personnelle en vue de la Pentcôte.

J’ai préparé la mienne que voici :

Notre père qui êtes aux cieux

Soi-disant depuis longtemps

Dites-leur qu’ici sur terre

Nous réglons nos propres affaires.

Du Messie on n’a pas envie.

De Jésus franchement on s’en fout.

Laïcité et Liberté

Rationalité et Modernité

Féminisme et Humanisme

Voilà notre religion

Aux culs-bénits et aux bigots

Aux évangéliques et aux cathos

Nous disons ces quelques mots :

Restez chez vous avec Ogino

Laissez-nous vivre comme nous voulons.

Rosa Valentini

Commenter cet article